“”

Les emails sympas du recrutement : Les coulisses

8 minutes de lecture
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Au moment où j’écris ces lignes, ça fait exactement 31 jours que j’ai lancé les emails sympas du recrutement. 

Avec pour seul objectif : aider les recruteurs à garder le 😀 tous les matins. 

Pour fêter ce premier mois-versaire j’ai voulu te livrer les coulisses des emails que tu reçois chaque matin. 

Et, un bonus exceptionnel à la fin de cet article ! 

Confession 

Au démarrage, je n’avais aucune idée de ce que j’allais faire ni du résultat qu’il fallait en attendre. Je ne savais même pas si je serai capable de tenir le rythme d’un email par jour. 

J’étais terrifiée. 

“Imagine, y a un jour où j’ai rien à dire ?! 😰”

J’avais tellement peur que j’ai demandé à Nicolas de me faire un cours accéléré sur « comment écrire un email par jour ». C’était un dimanche soir.

Voilà mes notes :

Malgré tout, avant l’envoi du premier mail, j’avais envie de reculer. De tout annuler.

Mais, j’avais prévu que la Nina du futur voudrait abandonner et faire marche arrière. J’avais donc tout fait pour rendre ça impossible. Tout était déjà annoncé : par email, sur LinkedIn, dans la communauté… 

 Il y avait déjà 800 inscrits qui attendaient mon email.

Sauter d’un immeuble de 40 étages et se prendre de portes

Le grand jour : Jeudi 26 mars, lancement du premier email quotidien. 

Au moment où j’appuie sur envoyer, j’ai l’impression de poser enfin un sac de 50 kilos. Toutes les appréhensions s’envolent. 

Finalement, ce n’était pas si difficile… 

Je m’en vais en sautillant 😀 

Quand soudain, la douche froide 🥶

5 minutes après, un email aussi désagréable qu’un caillou dans mes Stan Smith. La première phrase qui me traverse l’esprit : “ça sert à quoi de se donner du mal pour se faire insulter ?” 

J’ai re-failli abandonner.

Il a fallu au moins 20 emails de ❤️ pour me faire oublier cette partie. Le bilan de la journée est finalement positif. Les gens avaient l’air contents.

C’était parti.

Le trajet des emails quotidiens avant d’arriver dans ta boite mail

Ecrire un email par jour demande une rigueur de sportif de haut niveau. Pas un jour sans écrire.

D’ailleurs, depuis que j’écris tous les jours, je cours tous les matins avant de démarrer ma journée. C’est là où j’ai le plus d’idées.

Elles peuvent venir de n’importe où. Elles s’envolent rapidement. Il est primordial de les noter quelque part.

Elle sont regroupées dans un « swipe file ». C’est une une sorte de fourre-tout avec des phrases, des articles, des vidéos. 

Tout ce qui peut-être sympa à dire est noté dans une application. C’est là que je puise mes idées de contenu / d’article.

Voici un aperçu de mon swipe file pour les emails quotidiens. C’est des notes prises à l’état brut.

J’ai aussi énormément volé le contenu que Nicolas et Aurélien enseignent à nos alternants. J’y ai ajouté des mini-bribes de notre parcours de formation. 

Sans les profs de l’école, je ne pourrais pas donner un dixième d’email chaque jour. 

Ensuite, chaque début de semaine, je pioche dans les idées qui m’inspirent le plus. Parfois, j’essaie de faire un thème de la semaine. Comme ici : les annonces. Et, je commence à créer chaque emails.

La troisième étape c’est la rédaction. 

Je me suis improvisé un bureau (plus ou moins) ergonomique pour écrire. Comme tu le vois, les boites de jeux de société sont très pratiques pour avoir un écran à la hauteur des yeux 😂

Enfin, je programme l’email pour le lendemain. 

A 9h15, il arrive dans ta boite mail !

Aller plus haut

Au lancement, j’avais pensé plusieurs formats d’emails que je n’ai finalement jamais respecté. Seuls quelques formats sont restés récurrents :

  • Les discussions sympas du recrutement : chaque jour, j’ouvre 2 créneaux dans mon agenda pour parler 20 minutes et aider 2 recruteurs dans leur quotidien. 
  • Les lives : 1 heure avec un prof de l’école du recrutement pour parler d’un sujet et poser toutes tes questions . 
  • Les mini-ateliers : Toutes les instructions pour organiser un skype-atelier avec ton équipe et apprendre ensemble. 
  • L’email qui n’a rien à voir avec le recrutement : Le vendredi on oublie le recrutement. J’envoie un tas de ressources sympas pour mettre son cerveau en off. 

Je prends en compte un maximum les suggestions des recruteurs. Et, je modifie ma ligne éditoriale au fur et à mesure.

Discuter avec la communauté chaque jour me permet de rester connectée en permanence aux besoins de recruteurs.

J’améliore chaque jour le contenu pour continuer à donner le meilleur.

Bilan

4 semaines après, nous sommes plus de 3,500 recruteurs à garde le 😀 tous les matins à 9h15. C’est incroyable. 

  • Et, les taux d’ouverture les plus haut qu’on a jamais vu  (en marketing, plus de 35% c’est déjà exceptionnel)

Bref, tout le monde est à bloc ! 

Qui dit anniversaire dit : Cadeau !

Pour fêter les 1 mois des emails sympas du recrutement, je te propose de recevoir une conférence gratuite : Peut-on (vraiment) évaluer le savoir-être ? 

Pour la recevoir, recommande les emails sympas du recrutement à au moins un recruteur de ton entourage. 

Le mail (sympa) est déjà pré-rédigé. En cliquant, il va apparaître dans une nouvelle fenêtre. Tu n’as plus qu’à entrer l’adresse des recruteurs à qui tu veux le partager.

J’envoie les emails sympas à un recruteur et je reçois ma vidéo

🍍Tu peux aussi rédiger un message toi-même et mettre l’adresse : cadeau@lecoledurecrutement.fr en cci.

Commentaires

  1. Excellente idée de nous permettre de comprendre les coulisses de cette prouesse éditoriale !
    Bravo, et surtout Merci encore !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue chez nous

Tu veux recevoir le meilleur du recrutement directement dans ta boîte mail ? Inscris-toi maintenant !

En cliquant sur « Je m’abonne aux emails », vous acceptez que les données fournies nous soient transmises afin que nous puissions vous recontacter dans le cadre de votre demande.