“”

Que sont-ils devenus ? Les reverra-t-on ?

7 minutes de lecture
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Ils font partie de notre paysage Recrutement depuis des lustres. Que sont ils devenus, les reverra t-on ? Je me suis prêté au jeu des questions que vous vous posez au moment de faire votre Sourcing ou de signer vos renouvellements de prestations de recrutement.

Je me suis soumis à cinq questions à leurs propos :

Que faisaient-ils à l’origine  ?

Que font-ils maintenant ?

Quels sont leurs avantages ?

Quels sont leurs inconvénients ?

Quel est leur avenir ?

ATS : Trois lettres pour les dominer tous, trois lettres pour rendre fou, on pourrait croire à l’arrivée d’un nouveau groupe de Rap. Que nenni, ils jouent dans la cours du logiciel, ils sont « softs ». Pourtant eux aussi portent un message, celui de la réponse automatique au candidat. Oui c’est bien le minimum.

Ce qu’ils faisaient à l’origine: la gestion de candidatures.

Ce qu’ils font maintenant: la gestion de tout le cycle RH hors la paie.

Leurs avantages: centralisation, rationalisation, un vivier unique, outils de mesure, back office.

Leurs inconvénients: peu de souplesse, pas de métriques granulaires pertinents, UI et UX pauvres.

Leur avenir: clairement la concentration du marché déjà en marche, et devenir de véritables CRM, salesforce arrive….

CVthèques: Elles ont été le fantasme absolu du recruteur, nous n’avons juré que par elles , comme des groupies devant un boys band. Pour être juste, les cvthèques dans le recrutement, c’est les Stones, Madonna et Michael Jackson: les Stars. Elles ont dominé le Game du recrutement, certaines comptaient des millions, d’autres des milliers, on ne saura jamais départager les adorateurs du nombre, des puristes de la qualité.

Ce qu’elles faisaient à l’origine: un accès direct au candidat, fournir une population captive.

Ce qu’elles font maintenant: la même chose….mais en mieux ? Pour certaines avec de la recherche sémantique. 

Leurs avantages: des candidats, des candidats, des candidats !

Leurs inconvénients: manque de fraîcheur, pas de critère de disponibilité, donne de l’espoir !

Leur avenir: Le prédictif, affiner les critères, mieux segmenter les populations.

phone-612061_1280

L’annonce d’emploi : Le phoenix du recrutement, elle doit mourrir, elle est morte. J’avoue l’avoir enterrée à tort en 2006. Je me suis bien trompé. Si il ne doit en rester qu’une, ce sera elle. C’est la punchline du marché, entre outil de sourcing et marketing employeur, elle boxe dans toutes les catégories.

Ce qu’elle faisait à l’origine: promouvoir une offre d’emploi.

Ce qu’elle fait maintenant: promouvoir une offre d’emploi.

Ses avantages: arme de séduction massive, elle est accessible à tous, via GOOGLE surtout.

Ses inconvénients: souvent négligée, peu précise, elle ne vend pas bien le poste.

Son avenir: un futur radieux se dessine, l’annonce va enfin connaître sa mutation, elle vient de découvrir le marketing programmatique. Tout message deviendra une annonce, un SMS ou une notification. Je vous annonce (humour) de nouvelles possibilités géniales: la sponsorisation de zones (un quartier, un centre commercial, une rue, des heures de contact définies pour certains types de candidats. Je m’emballe….

Recrutement vidéo : Je crois vraiment à ce mode d’entretien, il permet aux candidats dont le CV est peu attrayant, de convaincre, de montrer ce qu’ils sont, ce qui fait leur force. Il peut aussi les désavantager si ils ne se donnent pas les moyens d’être bons et réciproquement pour le recruteur.

Ce qu’il faisait à l’origine: de l’échange vidéo entre un candidat et un recruteur synchrone ou asynchrone.

Ce qu’il fait maintenant: de l’échange vidéo entre un candidat et un recruteur synchrone ou asynchrone.

Leurs avantages: un plus dans la relation candidat/recruteur et dans la relation recruteur/client interne.

Leurs inconvénients: les connexions internet, les problèmes de paramétrages. 

Leur avenir: être intégré aux ATS ou aux solutions des jobboards ou réseaux sociaux.

Multiposteur : C’est le poinçonneur des Lilas, il veille sur vos annonces et les amène sur tous les canaux de diffusion possibles. 

Ce qu’ils faisaient à l’origine: multi-diffusion d’annonces, sur tous les supports possibles, évitent les multiples saisies et permet de définir les meilleurs canaux.

Ce qu’ils font maintenant: multi-diffusion d’annonces, sur tous les supports possibles, évitent les multiples saisies et permet de définir les meilleurs canaux, il y a en plus le multi search.

Leurs avantages: le tueur de taches chronophages et rébarbartives.

Leurs inconvénients: un intermédiaire de plus, soyons honnêtes !

Leur avenir: attention à Google, quel intérêt de multiposter si j’ai un bon SEO, L’avenir est dans la fusion avec les ATS.

Marque Employeur : C’est une Adolescente, elle aurait 15 ans. Entre communication et marketing, entre concept et précipice, je ne sais toujours pas qui elle est.

Ce qu’elle faisait à l’origine:  je ne sais pas.

Ce qu’elle fait maintenant:  j’attends qu’elle se décide.

Son avantage: beaucoup croient en elle et lui prodiguent des conseils.

Ses inconvénients:  elle est vraiment versatile, demandez aux chercheurs d’emploi.

Son avenir:  le marketing RH, la majorité?

Les réseaux sociaux professionnels : Ce sont les outils ultimes de la promotion de soi. Combien il y a t-il de « Founder » dans votre réseau, de titres de postes totalement inconnus et incompréhensibles. Vous avez également découvert que vos collègues parlent anglais par ce biais.

Que faisaient ils à l’origine ? Retrouver son reseau professionnel et physique pour garder le contact, échanger plus facilement.

Que font ils maintenant ? Que ne font ils pas ? Outil d’information, Recrutement, Marketing, Vente, pense bête pour anniversaire…

Quels sont leurs avantages ?  La force du nombre, une attractivité indéniable.

Quels sont leurs inconvénients ? Le mélange en tout genre.

Quel est leur avenir ? En France nous avons la chance d’avoir Viadeo et LinkedIn. J’ai des amis chez Viadeo, j’aime l’outil LinkedIn. Les deux ne pourront pas coexister indéfiniment, l’un prendra le pas sur l’autre aucun doute.

Les jobboards : Rendons hommage au premier disrupteur du recrutement, ??

Il n’est pas donné à beaucoup de créer un secteur d’activité. Nous vivons dans un paradigme où les dinosaures coexistent avec des fusées.toy-dinosaurs-942347_1920

Que faisaient-ils à l’origine  ? Retranscrire sur le web les annonces papiers, mettre en lien le candidat et le recruteur.

Que font-ils font maintenant ? Retranscrire sur le web les annonces papiers, mettre en lien le candidat et le recruteur.

Quels sont leurs avantages ? Ils restent le premiers outils sourcing dans la plupart des études récentes.

Quels sont leurs inconvénients ?  Ils sont perçus comme le fast-food du recrutement, ils sont les mal aimés.

Quel est leur avenir ? Se concentrer sur leurs clients, les candidats.

Le téléphone :  il est le meilleur ami du recruteur depuis longtemps, le plus bel outil du recrutement pour moi. Qu’il soit fixe ou mobile savoir le manier confère un statut d’expert. Je suis en admiration devant les Chevaliers du téléphone.

Que faisait-il à l’origine ? La prise de contact directe et humaine avec le candidat

Que fait-il maintenant ? La prise de contact directe et humaine avec le candidat

Quel est son avantage ? Obtenir des informations supplémentaires, personaliser la relation, découvrir ce qui fera la décision pour attirer le candidat

Quel est son inconvénient ? Il faut faire preuve d’envie et donner son meilleur sans voir comment l’autre reçoit l’information qu’on lui transmet.

Quel est son avenir ? C’est un outil indémodable, c’est le lien entre le passé, le présent et le futur du recrutement.

Il y a peut être des outils que j’ai oublié, vous pouvez les citer dans les commentaires, nous échangerons avec la même liste de questions.

Vous voulez suivre la meilleure formation sur le recrutement et le sourcing ? Vous voulez trouver les bons candidats ?

Découvrez #TruAcademy et devenez certifié !

Commentaires

  1. Hello Laurent,
    Merci pour cet article.
    En effet les outils changent, les pratiques évoluent, les postures se décalent, mais le métier reste le même.

    En revanche je n’ai jamais été convaincu par le CV video, surtout sur l’argument de « mettre en avant » sa candidature : il faut faire attention à ne pas confondre les bons candidats avec les bons professionnels.
    Le bon candidat, c’est celui qui passe bien en entretien, le bon professionnel c’est celui qui saura bien faire le job.
    Les apparences sont en faveur du bon candidat, l’évaluation est en faveur du bon professionnel.

    Le métier du recruteur, c’est aussi savoir trouver des bons professionnels parmi les mauvais candidats, et de savoir éviter les mauvais professionnels parmi les bons candidats qui se présentent très bien.

    Très bonne fin de semaine à toute l’équipe LinkHumans !
    Jean-Marie

    1. Bonjour Jean-Marie,

      Je partage ton avis. C’est finalement le même principe que l’entretien physique où l’on retrouve,les bons candidats et les bons professionnels comme tu le soulignes. En revanche, l’évaluation, là tu m’interpelles car je trouve qu’il y a vraiment des charlatans dans ce domaine.
      A bientôt,

      Laurent

  2. Bonjour Laurent,

    Merci pour cet article, votre point de vue sur les annonces est très intéressant.

    Je ne suis pas forcément d’accord pour les réseaux sociaux professionnels; je pense qu’ils se complètent plutôt que de marcher sur les plates-bandes l’un de l’autre.
    Ce ne sont en effet pas les mêmes profils que l’on retrouve sur linkedin et viadeo.
    Les cadres sont beaucoup plus présents et beaucoup plus réactifs sur linkedin, car plus tournés vers l’international. Les profils d’AM et d’employés seront en revanche plus à l’aise sur Viadeo, s’y sentant, je pense, un peu moins intimidés. Dans les faits, les deux sont plus complémentaires que concurrents, même si ce n’était probablement pas le but premier.

    Très bonne journée,

    Raphaëlle

    1. Dans l’idéal, un seul réseau social, un seul job board… Le meilleur moyen de ne pas rater une rencontre, c’est d’avoir un seul point de rendez-vous, pour être sûr de se trouver. Plus de multiposting, plus de recherche sur 3 CVthèques en ce demandant si ça vaut le « coût » d’aller en voir une autre pour retomber sur les mêmes profils.
      Les candidats sont encore plus perdus que nous dans cette jungle. Pôle Emploi est gratuit : il pourrait être ce point de convergence, et devrait l’être.
      Par conviction, je diffuse systématiquement sur leur site, dommage que leur CVthèque soit si peu pratique. Quelqu’un a t’il une astuce pour compenser le [Ctrl clic] qui ne marche pas chez eux ?

      1. Merci Alain, effectivement, tout est plus simple quand on sait où se trouver. Il y a déjà Google qui permet de scanner tout le web aussi bien pour un candidat que pour un recruteur. Tout le monde ne maîtrise pas encore les Booléens, quelle dommage car bon nombre de rencontres pourraient avoir lieu.
        Je ne connais pas la cvthèque de Pôle Emploi. Pourriez-vous m’en parler, est elle en accès libre ?

        A bientôt,

        Laurent

    2. Bonjour Raphaëlle,

      J’espère me tromper cependant la dynamique est en marche. Viadeo semble encore se chercher. LinkedIn a une feuille de route impressionnante et une puissance financière qui le place dans un autre univers. Les profils viendront naturellement, le frein principal était la langue, il n’existe plus.Pour le moment, ils sont complémentaires, la fragmentation des profils tendra à disparaitre. Leurs avenirs ne sont plus liés aux différences de profils mais aux fonctionnalités et services offerts aux membres, de ce point vue LinkedIn l’emporte. Si on observe cela d’un point de vue économique, Viadeo lutte sur un seul marché, la France. C’est vraiment une position difficile.

      A bientôt,

      Laurent

  3. Bonjour Laurent,
    Désolée de faire du hors sujet sous votre article (très bien fait par ailleurs). J’ai bien envie d’utiliser la photo d’illustration de cet article (fusée)pour une publication sur Viadéo, m’autorisez vous à le faire ?

    Bonne journée, et bonne fête à toute l’équipe.
    Maithé

    1. Bonjour Maithé

      Bien sûr, vous pouvez vous en servir.
      Cette image ainsi que toutes les autres sont disponibles sur Pixabay.com vous y trouverez beaucoup d’images libres de droit.

      Je vous souhaite également de bonnes fêtes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue chez nous

Tu veux recevoir le meilleur du recrutement directement dans ta boîte mail ? Inscris-toi maintenant !

En cliquant sur « Je m’abonne aux emails », vous acceptez que les données fournies nous soient transmises afin que nous puissions vous recontacter dans le cadre de votre demande.