“”

Le réveil du recrutement : Le retour

8 minutes de lecture
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Si tu n’as pas le temps de lire tout l’article voici un résumé en 30 secondes. Le réveil du recrutement fait son grand retour. La prochaine conférence aura lieu le mercredi 23 octobre à 19h dans les locaux de l’école du recrutement.

Nicolas parlera de Comment on a construit notre processus de recrutement interne chez LEDR.

Il n’y a que 60 places dont seulement 30 en prix libre. C’est le moment de prendre la tienne.

Tu ne peux pas être là ? Pas de problème, laisse nous ton mail pour recevoir le replay et être informé.e des prochaines dates.

Tu vois, c’était même pas 30 secondes 😉

Tu veux connaitre le meilleur de ce qui t’attend les prochains mois, lis la suite en dessous de l’image.


MA GALERE DE RECRUTEUSE

La première fois que j’ai entendu parler de l’école du recrutement, j’étais consultante. A ce moment là, mon quotidien de recruteuse était plutôt laborieux.

Globalement, j’avais été mise devant un ATS, des jobards et plusieurs piles de CV avec un seul mot d’ordre : Recruter.

La plupart du temps, je copiais ce que je voyais faire. Pour le reste, j’improvisais. C’était un peu comme conduire sans permis. Parfois, ça passait et parfois, il y a avait des accidents.

En résumé, je galérais quand même beaucoup. J’avais l’impression d’être en seconde sur l’autoroute sans réussir à passer les vitesses.

J’étais souvent seule avec mes problèmes.

Du coup, j’ai fini par penser que le problème, c’était moi.

Après tout, une ingénieur en chimie qui aime le recrutement c’était peut-être trop hors normes.

J’ai donc levé les yeux du volant pour voir ce qui se passait chez les autres recruteur.euse.s. Là, j’ai réalisé qu’en fait, ils étaient exactement dans la même situation. Du moins, tous ceux que je connaissais…

D’un côté, j’étais rassurée.

Bonne nouvelle, je n’étais pas plus bête qu’un.e autre.

Mais, c’était aussi la pire nouvelle possible : Si tous les recruteur.euse.s souffrent, c’est peut-être qu’il n’y a pas d’autre solution.

Du coup, je pensais que personne ne pouvait m’aider.

Au moment où j’allais définitivement classer le recrutement comme un métier horrible, alors j’imaginais abandonner, j’ai atterri ici…

… par hasard…

…et, j’ai appuyé sur play.

Cette vidéo, c’est celle du réveil du recrutement #1 : Le recrutement n’est pas RH.

Au début, c’est le titre qui m’a interpellée.

Puis, en 1h30, j’ai vécu l’électrochoc que je n’attendais pas.

Pour la première fois, on ne me parlait pas d’outils. Contrairement à ce que j’avais vécu, à aucun moment j’ai eu l’impression de m’ennuyer.

C’était de l’inspiration pure. Celle qui donne du sens et l’envie de faire ce métier.

Je n’étais plus seule. J’étais comprise et entourée. J’avais trouvé l’endroit où puiser mon énergie.

J’ai saisi le sens du mot « réveil ».

J’étais endormie, bercée par le ronron du quotidien. Clairement, je subissais le métier de recruteuse.

Là, je venais juste de me faire réveiller avec un grand sceau d’eau glacée.

Logiquement, j’ai voulu convaincre ceux que je connaissais qu’ils devaient se réveiller à leur tour.

J’ai oeuvré pour transmettre et faire grandir le mouvement, dans mon entourage, dans mon entreprise.

A chaque recruteur.euse, manager, responsable que je croisais, j’expliquais à quel point on pouvait changer les choses et prendre nos responsabilités.

Et, là, la déception.

Alors que je pensais apporter une révolution, j’ai compris qu’une simple étincelle ne pouvait pas systématiquement déclencher de grands feux.

Il fallait être plus nombreux, frapper plus fort.

Je n’avais plus qu’une seule idée en tête : dédier 100% de mon temps à créer cette étincelle chez chaque recruteur.euse.

C’est comme ça que j’ai rejoint l’école du recrutement.

PRÉCÉDEMMENT DANS LE REVEIL DU RECRUTEMENT

Résultat de recherche d'images pour "le reveil du recrutement RH"

Le réveil du recrutement c’est avant tout un mouvement pour donner de la fierté aux recruteur.euse.s.

En 2017, on faisait une série de 6 conférences créées pour que les recruteur.euse.s prennent le pouvoir.

La première, le recrutement n’est pas RH signe littéralement la déclaration d’indépendance du recrutement.

Non, le recrutement n’est pas le bas de l’échelle des RH.

Le recrutement est un métier à part entière avec de vraies compétences.

Et, il est de la responsabilité de chaque recruteur.euse de faire savoir au monde entier que le recrutement, ce n’est pas juste des annonces et des entretiens.

Le respect ne se demande pas, il se prend

Si même les taxis arrivent à se fédérer pour porter leur voix face à la domination des VTC, nous, recruteur.euse.s, on doit pouvoir unir nos forces et prendre notre place.

On ne peut plus se donner d’excuses à ce sujet. On ne peut pas être les recruteur.euse.s qui traînent des pieds pour améliorer leurs pratiques ou imposer une vision scientifique de la discipline. Par peur et par confort.

Il n’y a qu’en étant nous-mêmes maîtres dans notre domaine qu’on pourra gagner des batailles. L’apprentissage est la voie unique vers cette légitimité.

En plus, maintenant que nous sommes indépendants, nous sommes aussi responsables de nos propres sujets.

Et, puisque nous sommes responsables, nous devons être capables de nous éduquer par nous-même.

A l’école du recrutement, donner l’accès à cette éducation est notre mission.

Chaque recruteur.euse doit pouvoir se procurer facilement tout le savoir dont il a besoin pour mener les combats en internes et valoriser le métier.

Résultat de recherche d'images pour "le recrutement mérite son école"

Depuis le réveil #5 : Le recrutement mérite son école, on vous parle de créer cette école. A l’époque, c’était un projet. On cherchait nos locaux.

Depuis, le recrutement a enfin son école.

L’année dernière on a lancé notre première promotion de 11 alternants. Le 14 octobre prochain démarre la deuxième promotion. Ils seront au moins 20.

Le recrutement a désormais son drapeau d’indépendance

Vous vous en doutez, c’est la raison de l’absence du réveil depuis 2017.

On ne pouvait pas construire l’école et, en même temps, communiquer sur ce qu’on faisait.

LE RETOUR DU REVEIL

Disons-le clairement, monter l’école a été un véritable défi.

La même année on a dû construire le programme pédagogique de A à Z, la méthode d’évaluation complète, convaincre des alternants de nous rejoindre, des entreprises de nous faire confiance et changer de nom.

Tout ça en continuant d’organiser des évènements, de vendre notre parcours en ligne et de prendre soin des apprenants à distance.

C’était un peu comme courir le marathon en enchaînant les sprints

Du coup, pour continuer à faire avancer le bateau, on a beaucoup recruté (proportionnellement à notre taille).

Evidemment, on a eu des problèmes des recruteur.euse.s.

Et, on a aussi eu des problèmes qui ressemblent à ceux des responsables recrutement.

On s’est donc posé un tas de questions sur des sujets qu’en 2017, on était trop jeunes pour évoquer.

Par exemple,

  • Comment construire un processus d’entretien ?
  • Commet gérer la relation avec un manager qui recrute ?
  • Comment et à quel point impliquer ce manager ?
  • Comment maintenir une culture forte à mesure que mon équipe grandit ?
  • Comment penser un bon on-boarding ?
  • Comment trouver du contenu pour aider les recruteurs ?

Bref, on a des milliers de sujets à vous partager.

Et, pour le faire, quoi de mieux qu’une nouvelle saison du réveil du recrutement ?

RESERVE TON AGENDA

En 2017, on avait annoncé en tout 10 conférences. A ce jour, il y en a 6. On se retrouve donc pour cette nouvelles saisons avec 4 dates et 4 nouveaux sujets. Tu peux désormais réserver ton agenda pour les prochains mois.

  • Le réveil du recrutement #7 : Mercredi 23 octobre 2019 à 19h
  • Le réveil du recrutement #8 : Mardi 26 novembre 2019 à 19 h
  • Le réveil du recrutement #9 : Jeudi 9 janvier 2020 à 19 h
  • Le réveil du recrutement #10 : Mardi 24 mars à 19 h

Attention, les 30 premières places sont en en tarif « libre » (= chacun met ce qu’il veut) puis, les 30 suivantes à 20€.

Tu as bien compris, il n’y a que 60 places pour chaque réveil.

Elles seront mises en vente au fur et à mesure.

Pour être tenu.e au courant de l’ouverture chaque évènement, clique là

PRENDS TA PLACE

Rendez-vous donc pour le prochain réveil

Mercredi 23 octobre à 19h

dans les locaux de l’école du recrutement – 24 rue Chauchat 75009 pour parler de

Comment on a construit notre processus de recrutement interne chez LEDR?

Attention, il n’y a que 60 places.

Seules les 30 premières sont en en tarif « libre ». Ensuite, c’est 20€.

Si tu as piscine ce jour là mais que tu veux recevoir le replay et être tenu.e au courant des prochains réveil, clique là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue chez nous

Tu veux recevoir le meilleur du recrutement directement dans ta boîte mail ? Inscris-toi maintenant !

En cliquant sur « Je m’abonne aux emails », vous acceptez que les données fournies nous soient transmises afin que nous puissions vous recontacter dans le cadre de votre demande.