“”

Pourquoi les annonces courtes ne fonctionnent pas

6 minutes de lecture
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

C’est un des conseils que je vois et entends le plus régulièrement lorsqu’il s’agit d’écrire des offres d’emploi.

Pour être bonne, une annonce doit être courte. Sinon elle n’arrivera pas à capter l’attention du candidat.

Dans une ère où l’attention est une denrée de plus en plus rare, écrire une annonce trop longue reviendrait à se tirer une balle dans le pied si on veut obtenir des candidatures.

C’est absolument faux.

Et je voulais expliquer pourquoi dans cet article, afin de clore une fois pour toute ce débat.

Nous allons voir ensemble pourquoi cette idée a pu gagner autant de crédit ces dernières années, les travers d’écriture qu’elle engendre et le problème majeur qu’écrire une annonce courte comporte.

Mais commençons par étudier pourquoi les annonces courtes sont devenues à la mode.

La tentation de faire une annonce courte

La très grande majorité des annonces sont chiantes à lire. C’est un fait.

Très peu d’entre elles sont d’ailleurs vraiment des annonces. Elles sont le plus souvent des copies exactes du descriptif de poste qui a été transmis au recruteur.

Alors qu’une annonce doit être une version interprétée du descriptif de poste qui a pour objectif de vendre le poste. C’est une publicité.

Utiliser son descriptif de poste comme un annonce, c’est comme si tu essayais de vendre un produit en lisant la notice.

Pas très intéressant…

Et, comme les descriptifs de poste se veulent complets, afin de ne rien oublier, ils sont souvent longs.

Ce qui veut dire que la majorité des annonces sont longues et incroyablement ennuyeuses.

Et c’est de ce point de départ qu’est venu cette obsession de la longueur dans les annonces.

Puisque les annonces longues sont chiantes, il faut s’efforcer de les faire les plus courtes possibles afin de ne pas perdre notre lecteur.

Et c’est là que se trouve la principale erreur des avocats des annonces courtes. Parce qu’ils ne traitent qu’une partie de l’équation.

Une annonce chiante que l’on raccourcit reste… une annonce chiante.

Elle ne fonctionne toujours pas. Et c’est en partant de ce constat que beaucoup de recruteurs cherchent une solution pour rendre leurs annonces courtes plus intéressantes.

C’est à ce moment qu’ils commettent une erreur capitale.

L’erreur du fun

J’en ai déjà parlé de manière approfondie dans mon article qui t’expliquait pourquoi il ne fallait pas écrire des annonces fun, mais revoyons ensemble pourquoi le fun semble être une solution pour rendre nos annonces courtes efficaces.

Puisqu’on se dit que l’annonce doit être courte pour fonctionner, on se force à trouver une manière de rendre notre annonce « intelligente », « marquante », « fun ».

Si on part du principe qu’on n’a pas de temps pour capter notre cible, on se dit que c’est en la faisant rigoler qu’on arrivera à la retenir.

Sauf que c’est ici que se niche une autre erreur : Penser que rire fait vendre.

Tu te souviendras peut-être plus d’une annonce originale que tu as pu lire, mais il est très peu probable qu’elle te persuade de déposer ta candidature.

Je vois des recruteurs se tordre le cerveau pour trouver la formule qui arrivera à faire mouche, le slogan qui leur permettra de résumer ce qu’ils veulent dire dans leur annonce tout en amusant la galerie.

C’est une perte de temps extraordinaire.

Parce que, au lieu de penser à leurs punchlines, les recruteurs devraient prendre le temps de réfléchir au discours qui va convaincre les candidats de venir.

Et ce discours, il doit être complet et plein de nuances pour être efficace. Ce qu’une annonce courte empêche fondamentalement de faire.

Plus c’est court, plus c’est difficile de convaincre

Et c’est pour cette raison qu’écrire des annonces courtes est une mauvaise idée.

Si tu te forces à faire court, tu vas être obligé de faire deux choses qui vont drastiquement réduire tes chances de convaincre des candidats.

La première est de réduire la quantité de détails que tu donnes dans ton annonce. Généralement en les remplaçant avec des formules bateaux qui ne donnent aucune idée au candidat de ce à quoi il peut s’attendre.

Par exemple : au lieu de présenter de manière précise la constitution de l’équipe que la personne va rejoindre, avec les différents métiers avec lesquels il ou elle pourra travailler, on écrit « vous rejoindrez une équipe à taille humaine ».

Formulation qui ne donne aucune idée de la taille réelle de l’équipe ou de sa composition.

Et c’est pourtant en aidant ton candidat à se projeter réellement dans son futur poste que tu arriveras à le convaincre de déposer sa candidature.

Faire court te force à couper les détails qui permettront de te différencier.

Un autre travers de l’écriture courte est qu’elle te force souvent à sacrifier une partie de tes arguments. Tu dois te forcer à ne conserver que ceux qui te semblent être les plus importants.

Ce travail peut être intéressant à faire, en particulier si tu as bien réfléchi au persona du candidat que tu cherches à attirer, mais en général c’est toi qui va choisir quels sont les arguments qui vont rester au final.

Et, comme tu as l’injonction de faire au plus court, tu vas régulièrement te priver de un ou plusieurs arguments qui auraient pu faire la différence dans l’esprit de ton candidat, simplement parce que « cela prenait trop de place pour l’intégrer ».

Personne n’est convaincu de changer d’avis au premier argument.

Pour t’assurer de la réussite de ton annonce, tu te dois de développer autant d’arguments pertinents que possible.

C’est pour cette raison qu’il faut arrêter de penser qu’une annonce doit être courte pour être efficace. C’est en développant ses arguments et en leur donnant du relief avec des détails que tu arriveras à embarquer ton candidat.

Tu veux aller plus loin dans l’écriture de tes annonces ? Renseigne toi sur nos formations ou consulte mon guide ultime pour écrire une annonce qui déchire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue chez nous

Tu veux recevoir le meilleur du recrutement directement dans ta boîte mail ? Inscris-toi maintenant !

En cliquant sur « Je m’abonne aux emails », vous acceptez que les données fournies nous soient transmises afin que nous puissions vous recontacter dans le cadre de votre demande.