“”

Comment être plus productif quand on est recruteur ?

5 minutes de lecture
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Dans cet épisode de #RadioLEDR, nous avons eu le plaisir d’échanger avec Iker Jusué, Sourcecon Grandmaster 2019.

Tu veux écouter directement l’épisode ? Voici un player rien que pour toi 🎧

Et pour ceux qui n’auraient pas le temps de tout écouter, voici un résumé écrit des échanges 📖

Les recruteurs doivent souvent jongler entre différentes tâches : sourcing, entretiens, points d’avancement avec leurs clients, veille sectorielle, prise de référence et bien d’autres. Les recruteurs nous disent souvent qu’ils manquent de temps pour réaliser l’ensemble de leurs missions.

Nicolas avait déjà évoqué le sujet de la gestion du temps lors du deuxième réveil du recrutement.

Nous avons eu le plaisir d’échanger à nouveau sur ce sujet avec Iker Jusué, un recruteur francophone qui porte une attention particulière à la gestion de son temps et à sa productivité, pour comprendre comment il parvient à rester productif au quotidien.

Les secrets de la productivité d’Iker : Organisation, Concentration et Apprentissage

Ce sont les trois principaux partages qu’Iker nous fait dans cette interview. Et c’est la combinaison de ces trois éléments qui permettent à Iker d’être aussi productif dans son quotidien.

Explorons chacun d’entre eux en détail.

L’organisation comme boussole

Un des éléments clés dans son organisation est qu’il se concentre toujours sur une seule tâche à la fois. Pour lui, le multitasking est une illusion et ne permet pas d’atteindre un bon niveau de productivité sur chacune des tâches.

Comment fait-il pour s’assurer de ne travailler que sur une chose à la fois ?

Il fixe des créneaux horaires dans son agenda pour chaque tache majeure. Il commence toujours par les invariables de son quotidien : réunions, entretiens avec des candidats. Ensuite, il planifie les autres tâches de sa journée, comme le sourcing, le test de nouveaux outils ou la veille.

Cette organisation structure sa journée et lui permet de s’assurer d’allouer du temps à ce qui lui semble important dans la réalisation de son travail.

Chaque jour, Iker se fixe 4 objectifs à réaliser. Il les suit grâce à une application qui s’appelle Todoist, qui agit comme boussole, pour lui rappeler ce qu’il souhaite accomplir.

Une fois ces objectifs fixés, comment fait-il pour les réaliser ?

Une concentration sans faille

Tu as déjà terminé une journée où, le matin, tes objectifs étaient clairs et définis mais, à la fin de la journée, tu as l’impression de n’avoir accompli aucune des tâches que tu t’étais fixé ?

Ça nous est tous arrivé, malheureusement. Pourquoi ?

Parce que nous sommes facilement distraits de nos objectifs. Par des urgences (parfois importantes), des interruptions (parfois utiles) ou nous-même (parfois on a juste pas envie).

Comment Iker fait-il pour lutter contre les distractions ?

Un de ces secrets est la méditation. Prendre quelques minutes pour méditer avant de débuter une tâche importante lui permet d’éveiller son esprit, d’avoir les idées claires et de se consacrer exclusivement à celle-ci.

Pour l’aider, il utilise l’application Headspace qui intègre des programmes de méditation accompagnée.

Une fois que son esprit est prêt à s’attaquer à une tâche, il organise son temps de travail grâce à la technique Pomodoro.

Il travaille sans interruptions pendant 25 minutes, puis prend 5 minutes de pause. Au 4ème cycle de travail, il prend une pause de 15 à 20 minutes.

Pour délimiter chaque tranche de temps, le créateur de la technique utilisait un minuteur de cuisine en forme de tomate (Pomodoro en italien), mais vous pouvez aussi utiliser une version digitale.

Cette technique lui permet de se concentrer sur la tâche à accomplir tout en se laissant des périodes de respiration. Elle apporte également un élément supplémentaire de structure dans sa journée.

Au delà de son organisation de travail et de sa capacité à se concentrer, qu’est-ce qui fait qu’Iker est si performant dans son travail, au point d’arriver à devenir Sourcecon Grandmaster ?

L’apprentissage, clé du succès

Le parcours d’Iker lui a fait découvrir le recrutement, mais il n’avait jamais réellement envisagé d’en faire lorsqu’il a débuté sa carrière. Initialement RH généraliste, il a apprécié l’impact direct qu’il pouvait avoir sur son entreprise avec le recrutement et a décidé d’en faire son métier.

Lorsqu’il débute, on lui demande d’envoyer le même message d’approche à 100 personnes par jour. Il le fera pendant une semaine puis ira confronter ses supérieurs pour changer leurs méthodes d’approche et obtenir de meilleurs taux de retours grâce à la personnalisation.

Il se rend alors compte de l’importance de la remise en question des pratiques de recrutement et conserve toujours un regard critique sur ce qu’il fait au quotidien.

Pour développer ce sens critique, il donne priorité à l’apprentissage dans son calendrier en fixant des créneaux de temps dédiés.

Pour lui, le meilleur conseil à donner à une jeune recruteur est d’apprendre, par tous les moyens possibles et imaginables, de ceux qui font déjà ce métier.

Il nous a confié quelques-unes de ses sources préférées :

L’interview touchant à sa fin, Iker nous a laissé avec les mots suivants, qui ont bien résumé nos échanges : « Il faut être à fond ! »

Envie d’en savoir plus sur Iker, retrouvez-le sur Twitter ou Linkedin.

Vous avez aimé cet épisode de #RadioLEDR ? Dites-le avec des ⭐️ (5 de préférence) et partagez-le avec vos amis recruteurs et tous ceux qui pourraient en profiter !

Une question ? Quelque chose à partager sur ce que vous avez entendu ? Rejoignez la discussion sur Twitter ou Linkedin en utilisant #RadioLEDR

Peur de rater le prochain épisode ? N’oubliez pas de vous abonner au podcast sur votre application favorite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.