Comment bien clôturer un entretien ?

Comment bien clôturer un entretien ?

Comment bien clôturer un entretien ?

Comment bien clôturer un entretien ?

6 minutes de lecture

Lors d’un entretien, sa clôture est tout aussi importante que le contenu de l’entretien en lui-même ou que l’accueil du candidat.

Si l’on clôture mal un entretien, même si le contenu de l’entretien était top, cela laisse un goût amer. Et au moment de sa prise de décision, le candidat va y repenser.

Les petites attentions en recrutement sont importantes ! Une recruteuse m’avait raconté qu’un de ses candidats avait décidé de les rejoindre car c’était la seule des recruteuses à lui avoir souhaité son anniversaire !

On doit se mettre à la place de nos candidats et penser à comment l’on aimerait être accueilli.

Les détails ont leur importance et peuvent changer la donne alors autant y faire attention !

 

Bien réexpliquer le poste aux candidats

 

Parfois lors des entretiens, on se focalise sur ce que nous, nous voulons savoir. Nous nous intéressons à ce que le candidat a fait, à ce qu’il pense, à ses compétences, et l’on ne parle pas assez du poste et de ce que fera la personne chez nous.

L’entretien est un exercice à double sens, le candidat doit repartir avec suffisamment d’informations pour se projeter dans le poste (ou non).

On doit être capable de lui expliquer pourquoi l’on décide de recruter quelqu’un et quel sera son rôle au quotidien.

Il est aussi important de lui parler de ses collègues et des projets de l’entreprise.

Le candidat doit sortir de l’entretien en étant capable d’expliquer quel sera son job à n’importe qui. Si ce n’est pas le cas, on a échoué !

On voit souvent des personnes parler des postes avec un jargon incompréhensible pour quelqu’un ne faisant pas partie de l’entreprise. C’est à proscrire totalement. La personne ne va pas nous comprendre et c’est très désagréable de ne pas tout saisir.

Une astuce pour expliquer des organisations compliquées : les schémas.

Il ne faut pas hésiter à faire des schémas pour rendre les choses plus claires.

L’utilisation du dessin permet à la personne en face de garder un souvenir de l’entretien et de visualiser plus rapidement les choses.

 

Leur demander s’ils ont des questions

 

Ne jamais laisser partir un candidat sans lui avoir donné l’occasion de poser ses questions.

Certains recruteurs reprochent au candidat de ne pas s’intéresser suffisamment à leur entreprise mais ils ne leur laissent pas l’occasion de le montrer.

Certains candidats n’oseront pas poser des questions d’eux-mêmes si l’on ne leur dit pas clairement que c’est le moment.

Ils ont peur d’être mal vus.

C’est à nous de les mettre à l’aise et de leur expliquer qu’à la fin de l’entretien (ou au début) ils peuvent poser toutes les questions qu’ils souhaitent.  

 

Leur expliquer la suite du processus de recrutement

Quoi de plus désagréable que de ne pas savoir comment va se passer la suite ?

Un candidat ne doit pas sortir d’une salle d’entretien sans connaître la prochaine étape ! C’est aussi soigner son expérience avec nous 🙂

C’est rassurant de savoir vers où l’on va et cela permet de ne pas laisser le candidat dans le doute.

 

Leur proposer un verre d’eau

 

Un dernier verre d’eau, parce que oui, vous lui en avez déjà proposé un quand il est arrivé.

Parler en entretien peut donner soif et l’on ose rarement demander un verre d’eau tout comme où sont les toilettes par exemple.

C’est à nous d’accueillir la personne correctement et qu’elle parte dans un bon état d’esprit.

Proposer un verre d’eau à la fin de l’entretien permet aussi de finir l’entretien sur une note un peu plus informelle.

 

Leur dire de ne pas hésiter à nous contacter s’ils ont des questions après l’entretien

 

 

En tant que recruteur, il est nécessaire de se rendre disponible pour nos candidats.

Parfois, pendant la rencontre, les personnes n’ont pas de questions sur le moment, mais elles peuvent arriver plus tard.

Il est important de leur dire de ne pas hésiter à revenir vers nous pour toutes questions.

Il ne faut pas les laisser sans réponses car s’ils se posent cette question, c’est que c’est important pour eux.

 

Leur demander leur timing de décision

 

Chaque candidat a son propre rythme de recherche d’un nouveau job. Certains voudraient que ce soit fait en deux jours alors que d’autres ont besoin de prendre leur temps.

Afin de nous adapter à leur timing, on doit leur demander à quelle vitesse ils veulent aller et de nous y adapter.

Certaines entreprises veulent mettre la pression aux candidats en accélérant le processus mais ce n’est pas une bonne solution. Oui, la personne va peut-être accepter notre proposition sur le coup de la vitesse, mais cela ne veut pas dire que la personne se sentira bien chez nous et qu’elle y restera.

Il ne faut pas trop précipiter les décisions.

Respecter le timing d’un candidat est une façon de lui montrer qu’on le respecte et que les recruteurs ne sont pas les seuls décisionnaires.

 

Leur faire un rapide retour à chaud en leur donnant des points positifs et leur dire ce sur quoi on a des interrogations

 

 

Il peut être intéressant de débriefer avec le candidat dès la fin de l’entretien. En lui expliquant que c’est un retour à chaud et qu’on a besoin d’y réfléchir avant de lui faire un réel retour.

On peut aussi en profiter pour leur demander leur ressenti.

En tant que recruteur, on peut avoir du mal à dire au candidat, dès la fin de l’entretien, ce que l’on en a pensé. Pour s’entraîner, on peut noter pendant l’entretien nos impressions, et revenir dessus plus tard pour voir si nous sommes toujours d’accord avec. Vous verrez, cela correspond quasiment toujours ; cela devrait vous mettre en confiance. Vous pourrez ensuite faire vos retours aux candidats dès la fin de l’entretien.

 

Lui faire un email suite à l’entretien pour le remercier de son temps

 

 

On dit souvent aux candidats d’envoyer un email aux recruteurs pour les remercier d’avoir eu cet échange. Et si l’on inversait un peu la tendance, et que nous remercions le candidat d’être venu et de nous avoir accordé son temps ?

Après tout, c’est le travail d’un recruteur de faire passer des entretiens alors qu’être candidat n’est pas un travail.

Il est donc judicieux de recontacter le candidat dans la journée et de lui préciser :

  • de ne pas hésiter à nous contacter s’il a des questions,
  • la suite du processus de recrutement

On peut aussi en profiter pour lui donner des liens vers des informations sur notre entreprise, une vidéo supplémentaire ou autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.