#TruParis revient mardi 16 avril 2019

#TruParis revient mardi 16 avril 2019

#TruParis revient mardi 16 avril 2019

#TruParis revient mardi 16 avril 2019

8 minutes de lecture
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Comme chaque année depuis 8 ans, #TruParis revient sur vos écrans.

Comme chaque année depuis 8 ans, le maître mot sera l’empouvoirement. C’est l’objectif principal de cet événement : donner la parole aux recruteurs et leur transmettre cette puissance intérieure qui permet de changer les choses. Une sorte de recharge géante de votre batterie.

Pour les recruteurs, par des recruteurs.

Un des retours d’expérience les plus fréquents est « ah, ça fait du bien de voir que je ne suis pas seule ». Il y a quelque chose de libératoire dans la sensation de faire partie d’une communauté.

« Pourquoi vous organisez cet événement ? »

Parce que nous croyons profondément que la parole de chacun mérite d’être entendue. Voilà pourquoi ce n’est pas une conférence. C’est un événement démocratique où un DRH avec 20 ans d’expérience n’a pas plus de légitimité qu’un stagiaire. Il n’y a d’ailleurs pas de badge pour les différencier.

Tout ceci en accord avec notre mission. Nous nous levons tous les matins dans le but de donner de la fierté aux recruteurs et aux recruteuses. Comme notre nom l’indique, nous le faisons principalement par l’enseignement mais…

L’enseignement descendant ne suffit pas à rendre autonome, fier. Si nous voulons être crédibles dans notre mission, il nous faut un espace où n’importe quel recruteur peut prendre la parole. Un moment où on discute entre pairs et non de sachant à apprenant.

Ça a une autre conséquence : nous ne pouvons pas nous limiter au microcosme parisien. Nous coordonnons donc le concept dans les principales villes de France : Lyon, Lille, Nantes, Bordeaux, Marseille… Mais c’est un autre sujet.

(La liste complète est ici : https://lecoledurecrutement.fr/evenements/)


Je dis « nous » mais en vrai nous sommes épaulés par des organisateurs qui sont des recruteurs bénévoles qui donnent de leur temps pour la communauté : Jean-Marie Caillaud, Guillaume Alexandre, Arnaud Pottier-Rossi, Laurent Cebarec.

On les remerciera jamais assez : vous les verrez pendant l’événement.

Nous recevons également la confiance (ça veut dire l’argent) d’Expectra, Yatedo et Yaggo qui soutiennent cet événement et qu’on ne remerciera pas suffisamment non plus !

« Qu’est-ce que vous me promettez ? »

De la frustration. Oui, oui…de la frustration. Nous considérons que la mission est remplie si et seulement si vous ressortez frustré de #TruParis. Tout est construit dans ce sens :

  • 8 sujets en parallèle à chaque instant
  • un chronomètre intransigeant : quand c’est fini, c’est fini…même si on était au milieu d’un sujet
  • la possibilité de naviguer entre les salles

Soyez donc prêt à recevoir un bouillon d’énergie. Nous aurons échoué si vous passez une seule seconde à vous ennuyer. Voilà pourquoi nous déployons tous nos efforts à vous protéger de la langue de bois et des démonstrations commerciales.

Pas de speakers, pas de slides, pas de badges.

Pas de speakers : tout le monde a le droit de prendre la parole. Ce n’est pas un événement où un sachant partage sa connaissance toute-puissante avec les autres mais un forum, où la parole de chacun participe à l’apprentissage de tous.

Pas de slides : seul l’échange d’idées compte. #TruParis est un événement garanti sans powerpoint qui va vous endormir. Seules les discussions entre les participants permettent de développer le sujet évoqué lors de la session.

Pas de badges : chaque parole a la même valeur. Que vous soyez stagiaire ou directeur du recrutement, ce que vous dites sera entendu par tous et perçu de la même manière.

De manière évidente, si vous cherchez un contenu descendant ou une formation à proprement parler : #TruParis n’est pas fait pour vous.

Mais ne soyez pas intimidé : on ne va pas pour autant vous forcer à prendre la parole. Vous pouvez venir et ne rien dire. Observer comme une petite souris et apprécier. La parole libre ça veut aussi dire la liberté de ne pas parler.

« D’accord mais c’est très conceptuel. Dis-moi concrètement ce que c’est »

Comment se passe concrètement une journée à #TruParis ?

Minute papillon ! J’y viens, j’y viens…

La journée commence par un petit café/croissant… On cherche des têtes connues, on se plonge dans le programme en encerclant les sujets qu’on a repéré sur le site www.truparis.com avant de venir, et auxquels on veut participer en priorité.

Après quelques small talks sur les galères de la ligne 1 ou du RER, celles pour arriver à bon port en plein coeur de La Défense, sur le mois d’avril où l’on ne peut pas se découvrir d’un fil… ouf ! le coup de sifflet marque le « vrai » début de la journée.

Là, on explique les fondamentaux des #Tru (pas de speaker, pas de slides, etc. ). On vous présente les Gentils Organisateurs, qui ont mis plein d’énergie et de bonne humeur à vous concocter une journée inoubliable, et tous ceux qui contribuent d’une manière ou d’une autre à rendre cette journée possible.

Puis… petite surprise ! Je n’en dis pas plus, venez et vous verrez !

A 9h30 vous serez sur les starting blocks pour vous lancer enfin dans les sessions. C’est parti pour 3 sessions (de 8 sujets) consécutives de 50 minutes. Donc 24 sujets.

Les 8 premiers sujets

Pause déjeuner à 12h30 (parce qu’il paraît qu’il faut manger), puis c’est reparti pour 3 nouvelles sessions jusqu’à 17h.

Si vous voulez vraiment plus de détails vous pouvez en trouver directement sur le site de #TruParis : http://www.truparis.com

« Qu’est-ce que je gagne à venir ? »

De l’énergie, de l’inspiration, de la stimulation intellectuelle.

Vous trouverez forcément des sujets pour vous.
Avec 48 sujets abordés tout au long de la journée, vous pourrez toujours participer à une session dont le sujet vous parle.

D’ailleurs, pour voir le programme complet de cette année, c’est ici.

Vous êtes libre de changer d’avis.
La discussion en cours ne vous parle pas ? Le sujet est moins intéressant que vous ne le pensiez initialement ? Pas de souci, les espaces de discussion sont ouverts et vous pouvez passer de l’un à l’autre en toute liberté sans vexer personne.

Vous avez le droit de ne pas être d’accord.
On a tous vécu ce moment en conférence où l’on n’est pas nécessairement 100% en phase avec ce qui est dit. À #TruParis, vous êtes libre de dire ce que vous pensez. Personne ne vous en voudra, on vous encouragera même à le faire.

Mais surtout…

Vous en ressortirez regonflé à bloc.
Il y a quelque chose de cathartique à voir que nous ne sommes pas seuls. On se rend compte que les autres ont les même problèmes que nous.

« C’est bien mais en même temps tu es dans l’équipe d’organisation…tu vas pas me dire que c’est nul »

Certes, certes…alors pourquoi ne pas regarder ce qu’en disent d’autres recruteurs ?

(Oui…des recruteurs et des recruteuses parlent dans cette vidéo, ne vous fiez pas à la miniature avec ma tête hébétée)

« Pourquoi je bloquerais une journée de productivité pour venir ? »

C’est une excellente question. Ce serait prétentieux de prétendre que le choix est évident. En revanche, je pense que s’arrêter de produire revient à mettre de l’essence dans sa voiture. On ne peut pas le faire tout le temps. Mais on ne peut pas non plus ne jamais faire d’essence. Même si on est très pressé.

Il en va de même avec sa veille professionnelle. Il est vital de prendre de la hauteur de temps en temps sur son métier pour ne plus avoir la tête dans le guidon.

Alors dans ce cas pourquoi ne pas aller à une conférence descendante ? Parce qu’il est important d’aller au contact de ses pairs. Les bonnes conférences sont très enrichissantes. Mais, personnellement, j’ai toujours la même frustration : j’aimerais avoir plus le temps d’échanger avec les participants entre chaque session. Et bien ici c’est une sorte « d’entre deux conférences » géant. On y vient pour l’énergie, pour apporter sa pierre à l’édifice.

Pourquoi ne pas plutôt faire une formation ce jour-là ? Notre métier est d’enseigner. Il ne s’agit donc pas de cracher sur les formations, bien au contraire. D’ailleurs si c’est vraiment ce que vous voulez, rendez-vous ici. Mais la différence c’est vraiment cette sensation d’empouvoirement : je ne suis pas seul, je ne suis pas seule.

Comment je fais pour venir ?

Alors, prêt à embarquer dans l’aventure #TruParis ? Vous pouvez acheter votre billet directement sur le site de l’événement. Cette année, le ticket d’entrée est à 290€ HT. C’est-à-dire l’équivalent d’un café par jour !

(Ne cherchez pas la logique, j’ai toujours rêvé de dire cette phrase, comme les pros américains du marketing).

>>> Cliquez ici pour réserver votre place <<<

Vous hésitez encore ? C’est normal. Surtout si vous êtes, comme moi, toujours à réfléchir sur les pour et les contre avant de prendre une décision. Mais ne tardez pas trop : si vous ratez le train, il faudra attendre une année entière avant d’avoir à nouveau l’occasion de venir à #TruParis.

D’autant plus que nous ne pouvons pas faire de compte-rendu ou de replay de l’événement. Par définition, il est impossible de retranscrire 48 débats enflammés. Et…pour filmer correctement, il faudrait un micro par participant (donc 300 micros). Il faudrait une équipe de tournage digne d’un film hollywoodien.

Autant vous dire que c’est mission impossible. On a déjà essayé plusieurs fois, sans succès. Pas le choix : il faut donc venir vivre #TruParis, en direct live. 

Vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous l’avait pas dit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.