“”

Les macarons du recrutement : La compil #2

10 minutes de lecture

 

Chaque jour, reçois un email gratuit directement dans ta boîte mail pour papoter recrutement avec le 😊

Clique Ici

Bienvenue dans Les macarons du recrutement ou juste les MDR 🍪

Le concept de la compil’ 

Tu viens de t’inscrire et tu trouves les macarons du recrutement géniaux !
Tu as conscience que malheureusement tu as pris le train en marche.🚂

Et que tu as sans doute loupé plusieurs Tips géniaux.

Les compil’ de macarons sont là pour ça :

Compil’ #1


Dans cette nouvelle compil’, tu vas retrouver :

MDR #5 : La cooptation :
Dans la cooptation, on pose la mauvaise question aux coopteurs.
Une question déverrouille la plupart des recrutements quand elle est posée en mode active

MDR #6 : Opérateurs secrets :
Il existe des filtres Linkedin secrets très pratiques quand on dispose d’un compte Linkedin gratuit pour filtrer selon le nombre d’année d’expérience, le secteur…

MDR #7 : Les entretiens en visio :
La distance imposée et la conversation via un écran nous rendrait moins sensibles aux biais contrairement à un entretien physique.

MDR #8 : Les outils ne te sauveront pas
Ils font des choses exceptionnelles que si on les utilise de manière exceptionnelle.
Un seul outil importe : ton cerveau.

Bonne lecture !

Macarons du recrutement #5 : La cooptation. 

Si on se fie à l’Apec, la cooptation représente 9% des recrutements de cadre.

Aparté 💭 : j’ai vu le chiffre de 37% tourner selon une autre étude de l’Apec mais, impossible de mettre la main dessus alors, on va rester sur 9% ^^

La cooptation te donne 5 avantages négligés :

  • Ton sourcing est de meilleur qualité (il est pré-qualifié par des coopteurs éventuels)
  • Le processus de recrutement est plus court (29 jours en moyenne contre 39 avec un recrutement classique)
  • Les recrutements issus de la cooptation sont plus solides (le turnover est diminué)
  • L’onboarding est meilleur car la nouvelle recrue a le soutien interne du coopteur ou la coopteuse
  • Les coûts sont diminués (environ 6000e par recrutement au lieu du triple)

Ce qui fait de la cooptation, l’outil de recrutement le plus efficace à ta disposition.

Mais, c’est aussi le plus facile et ce, en une question magique.

Je m’explique.

En réalité, tu pourrais largement doubler voire tripler tes recrutements via la cooptation 🙌

Pour cela, il suffit de poser la question suivante à tes collègues, clients ou équipes opérationnelles :

Avec qui souhaiterais-tu ardemment travailler ?

En effet, la plupart d’entre nous, nous avons une approche passive de la cooptation.

On demande à notre entourage ou à nos collègues, il n’y aurait pas quelqu’un en recherche, qu’il soit en poste ou pas d’ailleurs.

FAUX ❌

La question est mauvaise.

Il vaut mieux demander, à l’inverse, les personnes avec lesquelles ils veulent travailler puis, se débrouiller pour les contacter avec le sponsor de sa future équipe ou au moins, l’un de ses membres.

Tu vois la différence ? 🙂

C’est comme ça que la cooptation devient un puissant outil de sourcing pour toi.

Non seulement efficace mais, aussi facile 🛠️

Facile en mobilisant cette question :

Avec qui souhaiterais-tu ardemment travailler 💪 ?

Macarons du recrutement #6 : Opérateurs secrets de LinkedIn

Linkedin a gagné 🥇

Il est devenu un outil incontournable pour beaucoup de recruteurs 👥

Ils le savent bien et, ils se privent pas de vendre des licences recruteur à des tarifs conséquents.

Ceci dit, comment utiliser Linkedin de manière optimale quand on en a pas forcément une utilisation fréquente ?

C’est là que les opérateurs secrets interviennent.

  • Pourquoi « secret » ?

Parce que Linkedin ne communique pas sur ces derniers et, il semble que ce soit une astuce confidentielle avec peu d’initiés pour la partager.

En tout cas, j’ai eu l’info d’Irina Shamaeva qui a annoncé le retour des opérateurs récemment.

  • Pourquoi « retour » ?

Bah …ils furent disponibles pendant 18 mois y a quelque temps avant de disparaître sans laisser de trace 🐾 ou d’avertissement.

Pfuit comme ça ! du jour au lendemain, plus d’opérateurs secrets.

Mais là, ils sont revenus.

  • Pour combien de temps ?

Tout le monde l’ignore mais, tout le monde veut profiter de l’aubaine.

Ils sont là donc et je te propose d’en passer en revue quelques uns 👀

En effet, quelques uns car, ils sont nombreux.

T’as la liste complète ICI 🙂

Mes préférés dans cette liste sont les suivants :

  • la headline (la petite phrase sous le nom sur un profil Linkedin) avec headline: »open to work » pour avoir des profils à l’écoute;
  • le nombre d’année minimum d’expérience avec yoe:8 pour 8 ans d’exp min;
  • les langues parlées avec spokenlanguage: »italian » pour avoir des profils qui parlent italien;

Bref.

Très utiles opérateurs secrets, pas vrai  ? 🙂

Voilà pour moi.*

Macarons du recrutement #7 : Les entretiens en visio

Depuis le covid, les entretiens en visio se sont répandus comme des confettis.

Comme ça, pas de postillon, pas de covid mais parfois, un jeu d’optique raté faut dire 😂

Image

Bon malgré la gaudriole, une question se pose :

Qu’est ce que change un entretien visio à un entretien en présentiel ?

J’étais donc tranquille à faire ma veille quand soudain, je tombe sur ça :

« Une étude de la DeGroote School of Business de l’Université McMaster en Ontario a révélé que les candidats interrogés par vidéoconférence semblaient moins sympathiques …»

Un pain au chocolat 🍫 béni pour nous, recruteurs.

Il existerait donc un moyen radical pour ne plus se faire berner par la sympathie d’un candidat. Celui qui se révèle excellent en entretien mais catastrophique une fois en poste.

Il s’agit de la visio 🖥️

Avec elle, on annule ou au moins, on réduit le biais de sympathie.

Ce biais est très puissant car il suspend notre esprit critique et rationnel dans notre prise de décision.

On sera plus indulgent avec une personne sympa.

Normal.

Le problème, c’est qu’elle peut être sympa ET incompétente.

Là, ça fait des problèmes 💢

D’ailleurs, les escrocs s’appuient sur ce biais.

Parce qu’ils sont sympas, on leur fait confiance. Parce qu’ils sont escrocs, ils la trahissent.

Maintenant, il faut aussi loger tous les candidats à la même enseigne : on ne peut en faire certains en visio et d’autres en physique.

En effet, un entretien en visio ce n’est pas un entretien physique avec une caméra.

Important de le souligner ⚠️

D’autres forces sont en jeu et, au nom de l’équité, tout le monde devrait être évalué dans les mêmes conditions.

Ceci dit, désormais tu sais que la visio réduit le biais de sympathie 🙂

Cela joue donc en faveur des recruteurs quand il s’agit d’évaluer un ou une candidate.

Mais …

(Il y a un « mais » comme dans toute bonne histoire 🙂)

… ce qu’on gagnerait en objectivité en tant que recruteur, on le perdrait en crédibilité de l’autre.

En effet, une conversation ça va dans les deux sens 🔄 même avec la visio.

Donc, si d’un coté les candidats nous paraissent moins sympathiques, de l’autre nous paraissons moins compétents pour les candidats.

Résultat : ce dernier est moins susceptible d’accepter une offre.

Personne a blâmé ici.

Qui accepterait une offre d’une personne qu’il juge incompétente ?

En tout cas, il est intéressant d’apprendre que la visio joue sur nos perceptions et donc, sur nos biais qu’on soit recruteur ou bien candidat.

L’article complet qui en parle est ICI mais il est en anglais non sous-titré ^^

⚠️ ATTENTION tout de même ici : je te partage ma libre interprétation de l’étude et, c’est pour ça que j’utilise le conditionnel 🙂

Macarons du recrutement #8 : Les Outils

Bon, le week-end dernier, j’ai peint mon salon et il n’est pas petit.

50 m2.

Or, à la base, je ne l’aurais pas dû le faire.

Mon temps et mon énergie étant précieuse, je voulais un professionnel pour ça 🎨

Puis, je suis tombé sur un outil : le pistolet à peinture Wagner 690.

Image

Un outil soi-disant « miracle » qui allait m’aider à peindre mon salon en deux heures.

Alors, pourquoi appeler un professionnel ? me dis-je, insouciant et naïf 😇

L’arnaque.

Du moins, je me suis berné moi-même.

Je le sais pourtant : les outils ne me sauveront pas 🚒

Mais là, j’ai voulu y croire.

Résultat : j’ai mis 4 heures à peindre mon salon …avec un rouleau classique.

Laisse-moi t’expliquer comment j’en suis arrivé là ^^

Déjà, le pistolet fonctionne 🔫

Aucun problème avec.

Seulement, quand je me suis mis à l’utiliser, je me suis aperçu que le jet est équivalent à celui d’un pinceau de taille moyenne.

Autrement dit, quand je fais un passage, je peins l’équivalent d’un pinceau de 5 cm de largeur 🖌️

Sauf que là … j’ai une machine bruyante, pas commode et 2kg de peinture au poignet.

Je me suis senti ridicule.

Pourquoi utiliser un pistolet quand le pinceau aurait suffit ou mieux, le rouleau aurait été parfait ?

Simple.

Quand j’ai acheté le pistolet, je n’ai pas acheté le pistolet. J’ai acheté un salon peint en moins de deux heures pour 150 euros.

Alors, j’ai rêvé d’un salon peint sans effort, ni expérience, par la magie de l’outil.

La blague 😅

En plus, je ne peux pas en vouloir au vendeur.

Effectivement, aux mains d’un expert, l’outil peut certainement faire des miracles.

Mais je ne suis pas un expert, juste un peintre du dimanche qui aurait dû faire appel à un professionnel 😅

Bref.

Pourquoi je t’en parle et qu’est ce à voir avec le recrutement ?

J’y viens

Comme moi avec mon salon peint en moins de deux heures, on a des outils qui te promettent de faire ton sourcing vite fait, bien fait en moins de deux heures 🕑

Or, ce n’est pas l’outil qui fait la différence.

C’est toi.

Oui, l’outil ne source pas en lui-même.

C’est toi qui sources.

Comme avec une voiture 🚗 : elle ne se conduit pas elle-même; c’est nous qui la conduisons.

Alors, y a plein de fonctionnalités pour nous aider mais, nous restons au volant.

Du coup, un outil n’est pas exceptionnel en soi. C’est l’usage que nous en faisons qui donne des résultats exceptionnels.

Cela me rappelle ce grand groupe français qui avait payé 150K euros 💰 de licences Linkedin à ses responsables RH pour qu’ils recrutent mieux.

Une pure perte.

Ils ne s’en sont jamais servis car, ils ne savaient pas comment s’en servir.

Un peu comme acheter une Ferrari mais sans avoir le permis.

Voilà l’erreur d’investir dans des outils avant d’investir dans les gens.

Or, c’est le premier réflexe à avoir :

Investir en soi ou dans les gens avant d’investir dans des outils 🙂

D’ailleurs, cela me rappelle une punchline de Stephen King, prolifique écrivain, quand on lui demanda :

Avec quel stylo écrivez-vous ?

Il répondit : avec mon cerveau 🧠

Lâcher de micro 😀

Les macarons du recrutements
Inscris-toi pour recevoir ton Tips quotidien ! 
 


Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Bienvenue chez nous

Tu veux recevoir le meilleur du recrutement directement dans ta boîte mail ? Inscris-toi maintenant !

En cliquant sur « Je m’abonne aux emails », vous acceptez que les données fournies nous soient transmises afin que nous puissions vous recontacter dans le cadre de votre demande.