“”

Le Sourceur 2.0 en basket renvoie-t-il le Chasseur de tête en costume à l’âge de pierre ? #TruParis 2015

3 minutes de lecture
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

#TruParis est toujours l’occasion de sortir des sentiers battus et de ranger sa langue de bois.

L’édition 2015 n’a pas fait exception avec ce sujet brûlant qui a donné lieu a un beau débat entre experts du recrutement. La question qui se cache derrière cet intitulé ostentatoire est la suivante :

Est-ce que les compétences d’un sourceur 2.0 rendent celles du chasseur de tête obsolètes ?

 

Un sourceur, kézako ?

C’est le nouveau nom pour l’ancien “chargé de recherche”, c’est la personne qui va utiliser tous les moyens à sa disposition pour trouver les personnes qui peuvent correspondre à un poste précis.

Si on temporise la fonction, disons que le chargé de recherche, c’était la personne qui se cognait les annuaires d’anciens diplômés des écoles et qui chassait à l’aveugle dans des entreprises pour reconstituer des organigrammes. C’est la personne qui fait un travail de fourmi et qui contacte un maximum de personnes en amont d’un entretien de recrutement et qui par conséquent fait la plus grosse recherche et le plus gros filtre.

Le sourceur, que fait-il ? Il fouille les réseaux sociaux et les groupes de discussions en ligne. Il analyse les interactions entre les candidats potentiels et le contenu. Il fait des recherches booléennes alambiquées pour dénicher le candidat qui a la compétence recherchée mais qui l’a mal orthographiée sur son profil Linkedin… c’est la personne qui fait un travail de fourmi et qui contacte un maximum de personnes en amont d’un entretien de recrutement et qui par conséquent fait la plus grosse recherche et le plus gros filtre.

truparis sourcing recrutement

Ah je l’ai déjà dit ? Mais c’est que ça doit être le même métier maintenant 😉

 

Mais le sourceur, il ne fait pas que chercher l’aiguille dans la botte de foin. En approche directe, c’est aussi le premier contact entre l’entreprise et le candidat. C’est la personne qui va donner envie à quelqu’un qui n’est pas candidat de le devenir.

Et ce rôle est crucial, peu importe les outils et méthodes utilisés en amont. Le sourceur, c’est celui sur qui tout repose, celui sans qui le recrutement ne se ferait pas. 

Et derrière, quid du consultant en recrutement ou du responsable recrutement qui fait passer l’entretien ? Il est censé connaître son marché comme sa poche, pouvoir parler de l’entreprise en long en large et en travers, et évaluer le plus finement possible l’adéquation entre le candidat et le poste proposé.

sourceur truparis 2015

Mais quand on y pense… le sourceur aussi doit être capable d’avoir ces connaissances et de pousser son évaluation pour bien faire son travail ! C’est sa connaissance du marché qui va lui permettre de savoir où chercher les profils qui l’intéressent. C’est sa connaissance des métiers qui va lui permettre d’utiliser les bons mots-clés. C’est sa capacité d’évaluation qui va lui permettre de faire un premier filtre efficace dans le processus de recrutement.

Donc le chasseur de tête en costume n’est pas mis au tapis par le sourceur 2.0 : il doit être le sourceur 2.0 et le sourceur doit être le chasseur de tête. Faire la distinction entre les deux, c’est soit donner dans la redondance, soit retirer au sourceur une part de responsabilités dont il a besoin pour bien faire son travail et pour être crédible face aux candidats.

Et puis soyons honnêtes, si le chasseur de têtes reste en costume avec l’été qui arrive, il aura bien trop chaud !!

Commentaires

  1. Bonsoir Jean-Marie,

    Article très intéressant mais une question du coup me vient suite à ta remarque sur la nécessaire connaissance du marché par le sourceur.

    Penses tu que la séparation traditionnelle chargé de recherche / consultant que l’on trouve dans des cabinets de chasse est toujours d’actualité à l’heure du digital ?

    J’entends par là que le consultant 2.0 ne devrait il pas réintégrer le sourcing ?

    Benjamin,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.