Ce n’est qu’un « Au revoir … »

Ce n’est qu’un « Au revoir … »

Ce n’est qu’un « Au revoir … »

Ce n’est qu’un « Au revoir … »

6 minutes de lecture
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Voilà, je vous quitte.

Après 3 ans au sein de L’École Du Recrutement, je tire ma révérence. Moi, Mohamed Achahbar, aujourd’hui est ma der.

Alors là, tu peux avoir deux réactions :

La première, désintéressée : « C’est qui ce mec à la base ? »

OU

La seconde, plutôt renversante : « Quuuuuuuuuuuooooooiii ?!!! Il s’en va. Il se passe quoi là ? Y a un complot ou quoi ? »

Oui, c’est comme ça que j’imagine dans ma tête la réaction de quelqu’un de beaucoup (trop) impliqué sur cette question ^^.

Bref …je peux comprendre en quoi cela peut te paraître étonnant.

En effet, nous avons une École du recrutement, une VRAIE école pour quiconque voulant faire de Recruteur, sa carrière. Qu’il soit aspirant ou bien, déjà en poste. Pour mieux marquer cet engagement, nous avons même changé de nom. Notre message est devenu un drapeau :

Fière d’être recruteuse / Fier d’être recruteur.

Par ailleurs, je t’ai annoncé l’arrivée de deux personnes la semaine dernière, Thomas et Aurélien, deux autres cette semaine, Jennifer et Vanessa, sans compter certainement 3 nouvelles en février.

Et moi, dans tout cela, je m’en vais.

Cela est déroutant. Je m’en doute. Ceci dit, cela est encore moins déroutant que la raison pour laquelle je m’en vais.

En effet, je quitte LEDR car cela fait 3 ans que j’y suis.

Tout simplement. Rien de plus. Rien de moins.

Il n’y a pas d’autres raisons sinon celle que je me suis donné 3 ans au sein de LEDR et que le compte à rebours a échu.

Cela remonte au jour où Laurent m’a proposé de le rejoindre au coin d’un déjeuner Poulet Basquaise. Je m’étais dit que je n’irai pas au delà de 3 ans. Bien sûr, je ne nie pas avoir failli abandonné cette volonté initiale à de multiples reprises. Même quand, il y a 6 mois, j’annonce à Laurent mes intentions, je ne suis sûr de rien.

Et me voilà.

Nous sommes le 15 janvier 2019, et je vais quitter LEDR au bout de 3 ans.

Alors là, t’as surement un sourcil qui se redresse et une mine dubitative qui te peint le visage d’une question :

« Pourquoi 3 ans ? Pourquoi pas 5 ans ? Ou 2 ans ? »

La réponse est décevante : je n’en sais rien.

Intuitivement, cela me paraissait être un bon chiffre. Cependant, se poser la question du chiffre peut empêcher de se poser une autre question beaucoup plus intéressante :

« Pourquoi se mettre un compte à rebours ? »

Là, je répondrai : pour vivre plus intensément les choses. Ce n’est pas un hasard si l’une de mes images iconiques est un « cosmonaute qui brule ».

C’est ainsi, j’ai toujours voulu vivre les choses en tant que titulaire et non pas, remplaçant. Je veux prendre part au jeu. Au coeur du jeu. Je ne cherche pas à accumuler les années d’expérience, je cherche à accumuler les expériences. Je n’ai pas rejoint LEDR pour exercer un métier mais bien, pour vivre des expériences. Et ce, dans tous les sens du terme. En cela, je fus comblé. En 3 ans, j’ai l’impression d’en avoir vécu 9. Rien que l’année dernière, voici ce que j’ai pu accomplir :

– J’ai mis sur la rampe de lancement une école. Une école du recrutement. Une vraie école.

– J’ai changé le nom d’une boîte. Rappelle-toi : « Link Humans doit mourir » 😉

– J’ai organisé une remise de diplômes pour 100 recruteurs

– J’ai fait une machine à vendre

Sans compter tous mes « à coté » :

– J’ai donné 13 conférences

– J’ai donné 2 formations en prospection commerciale

– J’ai placé un événement sur le « transfert de technologies » parmi les tendances France de Twitter

– J’ai lu 17 livres. Parmi ceux-ci, ma plus grande #claque fut « Pourquoi les enfants n’aiment-ils pas l’école ? »

– J’ai écrit des articles (que j’ai eu la flemme de compter en vue de cet article).

Bref …ça, c’est pour 2018. Et je dois certainement oublier des choses.

Alors, me donner une date de départ m’a obligé à tout concentrer en trois ans. Je voulais donc coincer des éternités entières entre chaque seconde. Tout vivre de manière intense, passionnée et complètement, sans en rater une seule miette.

J’espère y être parvenu. En tout cas, cela fait 3 ans. Ce fut cool.

D’ailleurs, je te remercie, toi, lecteur. Je te remercie si on s’est croisé lors d’un #Tru et qu’on a bien rigolé, papoté voire débattre dessus. Merci à tous pour ces moments de partages, de camaraderie, de rencontres …Merci à chacun comme à chacune. J’ai kiffé 😀

Ici, je me dois aussi de saluer l’équipe.

Merci Laurent.

Un merci profond pour l’aventure. J’aurais un discours entier pour transmettre l’émotion et ma reconnaissance envers toi que ce soit, en tant que boss ou en tant qu’ami. Mais, je préfère me contenter de ce souvenir de toi, dansant sur « Sapé comme jamais » ^^

Merci Nicolas.

On « Dab-Checke » comme des princes. Le reste, la légende se chargera de l’écrire pour nous.

Merci Marion.

Notre « Dame GIF » qui a suffisamment d’énergie pour alimenter une ville de 2000 habitants en électricité pendant un an. La transition énergétique, c’est elle 😀

Merci Pierre-Luc.

Notre « Buuddha Blanc » ou la sérénité incarné par un lorrain. Ceci n’est pas la synopsis du dernier film d’Audiard. Sinon, il en jouerait le rôle-titre.

Merci Mélody.

Notre « Coccinelle » car elle est toujours là quand il faut et toujours, avec un « je-ne-sais-quoi » de souriant.

Grosse pensée à Lucile, à Doha, aux anciens LEDR comme Laurent Cebarec, Alexandre, Jérémy. Une grosse pensée à ceux qui viennent d’arriver. Je n’ai pas eu le temps de bosser avec vous mais, c’est que partie remise 😉

Maintenant, mon départ est acté. Il reste une dernière question à laquelle répondre, je pense :

« Tu vas faire quoi désormais ? »

Et là encore, ma réponse est aussi simple que décevante : je n’en sais rien.

Je ne sais pas ce que je vais faire demain. Je ne quitte pas LEDR pour une autre entreprise, un autre projet …Non. Je m’en vais car j’ai fait mes 3 ans. Et là que se pose la question de mon futur, je ne sais pas ce que je vais faire. D’ailleurs, ma réponse varie selon qui me pose la question :

Tantôt, l’envie de monter un commando « Blue Berets » pour trouver des solutions aux recrutements désespérés;

Parfois, créer une école de la vie en relai de #LaClaque;

Encore, développer des formations de prospection commerciale ou des machines à vendre;

Ou sinon, juste écrire ^^

Bref .. je n’en sais rien. Je trouverai bien quelque chose qui m’enthousiasmera pour les 3 prochaines années.

Allez, cheeeeeeers 🙂

Articles récents

Commentaires

  1. Hello Mohamed !
    Le 1er mot qui me vient , c’est……. d’abord, profonde respiration, puis « Waouh !! »
    Simplement envie de te dire, que les raisons de ta décisions te regardent Et que ka seule vraie chose à dire est MERCI
    Merci pour ses actions Que je duis depuis le début
    Merci pour ces posts
    Merci pour cette énergie
    Merci d’avoir amener cette fraicheur
    Merci pour ces partages
    Merci d’avoir redonner un sens à RH (relations humaines 😉)
    Merci d’être toi

    Je te souhaite autant de Kiffs que ton imagination le permettra
    Have fun 🙏
    Sandrine

  2. Au revoir et à bientôt Mohamed !
    Quelle belle plume vous avez! : inspirante, dopante et contagieuse !
    A bientôt sur la piste du recrutement peut-être ?
    Je vais de ce pas me connecter si ce n’est pas déjà fait sur Linkedin !
    Laurence

  3. Wouaouh… ça c’est ta meilleure claque ! Ton message et ta décision sont à ton image : intègre, sincère, fou et très intelligent. Ta décision est plus que respectable, elle est enviable parce que c’est la passion qui dicte tes choix et non la raison ou la mauvaise petite voix qui nous répète sans arrêt « tu es sûr? est-ce que tu as pensé à tout? et si… ». Bref, tu ne perds pas de temps. Chapeau bas et bonne route ; elle le sera forcément !

    1. Merci Catherine ^^ Ce qui est bien quand on ne pose pas de questions. C’est qu’on découvre les réponses sur la route. La bonne, forcément 😀

  4. Et tout ça à cause d’un poulet basquaise !!!
    Désolée cetait plus fort que moi !!!
    Je te souhaite tout le meilleur pour la suite….
    J’ai apprécié te lire même si cela est récent et espère te lire à nouveau.
    Bon nouveau départ, envol…
    Catherine

  5. Mohamed
    Je te souhaite une très belle continuation (au sens noble des termes écrits par Romain Gary à Raymond Aron)
    j’espere à très vite mais merci pour nos beaux échanges pour nos claques et pour nos rires
    Merci car tu as participé aussi à ce que je ne doute plus pour mon amour du recrutement
    car tu l’as défini plus d’une fois dans tes articles comme un exercice difficile, riche et noble
    Charlotte

  6. Ciao Mohamed
    Grazie mille et (je continue dans votre langue) je te souhaite de prendre/avoir autant plaisir et de passion et continuer à s’éclater.
    Claudia

  7. Et moi qui croyais que la vraie raison de ton départ était mon arrivée à l’école du recrutement 😉
    J’espère que nous aurons l’occasion de se croiser sur ta nouvelle route et te félicite pour toutes les belles choses qui vont sûrement t’arriver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.